Aspic-Vénom
Bienvenue sur le forum du clan Asp* veuillez s'il vous plais vous enregistrer ou vous connecter pour bénéficier des fonctionnalités du forum.
Fun & Fairplay
Compteur de pages visitées

L'histoire de Sony et PlayStation : du succès au déclin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'histoire de Sony et PlayStation : du succès au déclin

Message par Gaamer78 le Dim 22 Avr - 21:32

Ses admirateurs comme ses détracteurs le reconnaîtront, en 75 ans d'existence, ratées ou réussies, Sony
a accompli bien des choses. Audio, vidéo, multimédia, téléphonie, le
géant japonais a étendu sa toile sur tous les marchés prometteurs du
XXIème siècle. Le jeu vidéo n'a pas été pas épargné, dès 1991 Sony crée sa propre filiale, Sony Electronic Publishing, qui devient Sony Computer Entertainment Inc. en 1993. Avec la sortie de la PlayStation en 1994, Sony
devient l'un des plus grands acteurs mondiaux dans le secteur des jeux
vidéo. Retour sur l'histoire de la firme nippone et de ses consoles.







Sony et son arrivée dans les jeux vidéo

La société naît en 1946 sous le nom de Tokyo Tsushin Kogyo
avec l'union de deux hommes, Masaru Ibuka, un ingénieur, et Akio
Morita, physicien. Son histoire prend un tournant en 1954, lorsqu'elle
commercialise au Japon les premiers transistors, inventés six ans plutôt
aux États-Unis. S'en suivront nombre d'innovations, comme la cassette
vidéo couleur (1971), le magnétoscope (1975), ou encore le walkman (1979), qui vont impulser le développement mondial de l'entreprise japonaise. La firme prend le nom de Sony à partir de 1958.
Sony se lance tardivement dans le marché des jeux vidéo face à ses concurrents. Dès 1977, Atari lance sa première console, l'Atari 2600, tandis qu'en 1983, Nintendo commercialise la Faticom (NES en Europe et aux États-Unis) qui connaît un réel succès. En 86, c'est à SEGA de sortir sa première console : la Master System. Il faut attendre 1994 avant que la première console de Sony ne voie le jour. Elle nait d'un contentieux avec celui qui devient par la suite son éternel concurrent, Nintendo. Voici la petite histoire telle qu'on la connait aujourd'hui.
Suite à la sortie de sa console, la Famicom, Nintendo s'intéresse à un nouveau format pour ses jeux vidéo. Il apparaît que le CD-Rom présente des caractéristiques intéressantes. Nintendo se rapproche alors de Sony, et passe un contrat pour développer ce nouveau support, nommé le SNES-CD. Nintendo
entend par la suite annoncer le SNES-CD au CES de juin 1982 (grand
salon de l'électronique qui existe encore aujourd'hui). Mais, à la
lecture du contrat original datant de 1988, le patron de Nintendo, Hiroshi Yamauchi, s'aperçoit que Sony a tout contrôle sur le support et ses droits d'exploitation. Situation impossible pour Nintendo qui annule toute la collaboration passée avec Sony, et se reporte sur un contrat avec Phillips. Sony,
choqué lors de l'annonce au CES, décide en conséquence de la jouer solo
! Sous l'égide de Ken Kuturagi, ingénieur japonais, Sony va sortir sa
propre console, la PlayStation.






La PlayStation 1, et la lumière fût

La PlayStation est lancée en 1994 au
Japon, puis commercialisée un an plus tard aux États-Unis et en Europe.
Son arrivée sur le marché des consoles concurrence la suprématie de Nintendo
avec sa NES, à laquelle succéda la Super Nintendo à partir de 1992. Il
est difficile de trouver des chiffres de ventes 20 ans plus tard, mais
la PlayStation rencontre un franc succès lors de sa sortie, bénéficiant
de nombreux titres de lancements : Wipeout, Ridge Racer, Twisted Metal,
... Sony annonce l'arrêt de la production en mai 2006, après une durée
de vie de 12 ans, la longévité de la PlayStation est l'une des plus
remarquables avec l'Atari 2600 ou la NES. En 2000, Sony élargit son
offre en proposant la PSone, version allégée de la PlayStation, auquel
il est même ajouté par la suite un écran LCD, pour jouer en déplacement par exemple.
Le
18 Mai 2004, Sony annonce avoir franchi la barre symbolique des 100 000
000 unités vendues, PSone incluse, ce qui constitue alors un record,
amené à être dépassé par la PlayStation 2.


Vente par territoire :


  • Asie : 20,72 millions d'unités (date de lancement : 3 décembre, 1994)


  • Amérique du nord : 39,67 millions d'unités (date de lancement : 9 septembre, 1995)


  • Europe : 39,61 millions d'unités (date de lancement : 29 septembre, 1995)





PSone







Qui peut se vanter de la connaître ? La
PocketStation. Sortie uniquement au Japon en 1998, 5 millions
d'exemplaires s'en sont écoulés. Périphérique dédié à la PlayStation,
elle pouvait faire office de carte mémoire, mais elle servait surtout
comme composant additionnel pour certains titres, en offrant de
nouvelles possibilités de jeu. Elle rencontra un réel succès au Japon,
notamment avec des jeux comme Dokodemo Issho. Sa sortie, programmée aux
États-Unis et en Europe n'eut finalement pas lieu, et des jeux tels que
Final Fantasy VIII durent renoncer à leurs fonctionnalités
supplémentaires pour les versions européennes et américaines.



--------------------------------------------------------------------------------

Play for FUN, not for COMPETITION ~ Gααмєя78

#voix de ZARMAfloby ON# Wesh Wesh Company! #voix de ZARMAfloby OFF#
avatar
Gaamer78
Admin
Admin

Team : Modérateur/Newser/ Asp* BF3/[MGTL] DCUO
Masculin Messages : 4040
Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 24
Localisation : Brest

http://www.films-dvdrip.com/fr/in.php?id=3

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire de Sony et PlayStation : du succès au déclin

Message par Gaamer78 le Dim 22 Avr - 21:33

Après 6 ans d'existence, Sony
renouvelle sa console phare, avec l'arrivée de la PlayStation 2, qui va
marquer un nouveau succès, avec des ventes faramineuses, et des
milliers de titres développés. Face à la concurrence croissante sur un
marché un plein boom, Sony va également chercher à élargir son offre, en sortant sa première console portable, la PSP.







La PlayStation 2, un succès

Le développement de la console est mené
par Ken Kutaragi, le même qui avait orchestré celui de la première
PlayStation, considéré aujourd'hui comme "le père de la PlayStation". La
console est annoncée au salon E3, le 11 mai 1999.


La PlayStation 2 est lancée au Japon le 4
mars 2000. Elle suscite un véritable engouement dès son lancement et se
vend à plus d'un million d'exemplaires en quelques jours, créant la
surprise, et obligeant Sony à accélérer sa production. Quelques
mois plus tard, elle est lancée mondialement, en octobre pour les
États-Unis et en novembre pour l'Europe. Lors de son lancement en
France, 150 000 unités sont proposées avant Noël, et seulement la moitié
sont disponibles au jour du lancement (dont 50 000 unités réservées).
Sony n'hésite pas à jouer sur le ''marketing de la pénurie". En
août, quelques mois avant la sortie de la console, Sony sort un nouveau
slogan : "le 24 novembre, elle sera à tous, mais tous ne l'auront
pas". Opération marketing réussie, le 24 novembre à minuit tout
le monde se bouscule pour acheter sa console, de peur d'une rupture de
stock prochaine. Voir cet article du journal Libération, plutôt amusant, qui décrit le lancement à 00h00 de la console au magasin Virgin des Champs-Élysées.

Très vite en concurrence avec la Dreamcast de Sega (1998), la GameCube (2001) de Nintendo et la Xbox de Microsoft
(2001), la PlayStation 2 domine le marché avec des ventes toujours plus
nombreuses. En 2001, plus de 10 millions d'unités sont vendues dans le
monde. En 2003, 75% du marché des consoles de salon est dominé par la
PlayStation 2. La barre des 100 millions d'unités vendues est franchie
en 2005, la PlayStation reste la console de salon la plus vendue
aujourd'hui, avec plus de 150 millions d'exemplaires écoulés. Par
comparaison, la Wii, la console la plus en vogue de sa génération
aujourd'hui s'est vendue, pour l'instant, à 96 millions d'exemplaires, 6
ans après sa sortie.




La PStwo, modèle compact de la PS2, sort en 2004. Le coloris rose est proposé à partir de 2006



L'arrivée des consoles portables, la PSP

La PSP est annoncée dès 2003, puis
confirmée et présentée à l'E3 2004. Son arrivée sur le marché des
consoles portable constitue une petite révolution : c'est la première
console portable aussi puissante, allant jusqu'à proposer des graphismes
se rapprochant de ceux de la PS2. En concurrence directe avec la Nintendo
DS, elle cherche à se distinguer par ses graphismes développés et ses
nombreuses fonctionnalités multimédias (web, audio, vidéo...).
Elle
est lancée le 12 décembre 2004 sur le marché japonais, puis le 24 mars
2005 en Amérique du Nord et le 1er septembre 2005 en Europe. La console
est bien accueillie au Japon, où elle réalise d'importantes ventes la
première semaine, dépassant toutes les autres consoles. En septembre
2011, lors du Tokyo Game Show, Sony annonçait avoir écoulé 71,4 millions de PSP dans le monde. Chiffre convenable, Sony reste toutefois derrière son concurrent Nintendo, qui écoule plus de Nintendo DS, et domine de loin le marché des consoles portables.





Graphique extrait du site www.gamescharts.fr

--------------------------------------------------------------------------------

Play for FUN, not for COMPETITION ~ Gααмєя78

#voix de ZARMAfloby ON# Wesh Wesh Company! #voix de ZARMAfloby OFF#
avatar
Gaamer78
Admin
Admin

Team : Modérateur/Newser/ Asp* BF3/[MGTL] DCUO
Masculin Messages : 4040
Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 24
Localisation : Brest

http://www.films-dvdrip.com/fr/in.php?id=3

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire de Sony et PlayStation : du succès au déclin

Message par Gaamer78 le Dim 22 Avr - 21:33

Après le succès de la PS1, l'apogée de la PS2, Sony
entame désormais une lente mais sûre période de déclin avec sa nouvelle
console, la PS3. Le marché des consoles portables, en rude concurrence
avec Nintendo, ne change pas la donne, mais au contraire continue d'entraîner vers le fond la firme nippone.






La PS3 et la lumière s'éteignit

Sony a misé une fois de plus
sur le multimédia pour sa nouvelle console. Véritable concentré de
technologies, la PS3 n'a pourtant pas réussi à séduire. La faute à un
prix trop élevé ?
Lancée au Japon le 11 novembre 2006, puis aux États-Unis 6 jours plus tard, la console de Sony
suscite l'engouement, et s'écoule en quelques jours, en dizaines de
milliers d'exemplaires. On s'arrache la console, celle-ci étant proposée
en stock très limité, à cause d'un retard dans la production des lasers
Blu-ray. Ce même retard oblige Sony à repousser de quatre mois la
sortie européenne. Malgré un lancement raté à Paris, déserté par les
acheteurs, celui en Europe est plutôt réussi pour Sony, qui annonce
avoir vendu plus de 600 000 exemplaires en deux jours. Toutefois, les
ventes ne sont pas assez nombreuses et la console n'est toujours pas
rentable pour la firme nippone, qui continue à vendre à perte sa console
jusqu'en 2010.


Face à ses concurrentes, la machine de Sony
n'arrive pas à sortir son épingle du jeu, constamment distancée par sa
concurrente directe la Xbox 360. Aujourd'hui, le géant nippon resserre
sérieusement l'écart avec son concurrent américain, même si le nombre
global d'unités vendues reste favorable à Microsoft (65,6 millions contre 63,7 millions d'unités écoulés à ce jour). Loin derrière la Wii de Nintendo qui
frôle avec la barre des 100 millions d'unités vendues, les évolutions
et les baisses de prix successives de la PS3 n'ont pas changé la donne.

D'abord proposée avec un disque dur de 20 Go ou 60 Go à son lancement au Japon, Sony
a rapidement étoffé sa gamme de consoles avec une capacité plus
importante, et'un poids réduit. Lors de sa sortie en Europe, seuls les
modèles de 60 Go ont été commercialisés, avant d'être progressivement
remplacés par des modèles de 40 Go et 80 Go en 2007. En 2008, Sony
double la capacité de ses consoles, en proposant une PS3 de 160 Go.
Lors du GamesCom à Cologne, en août 2009, Sony annonce la fabrication de
nouvelles consoles, 32 % plus petites, 36 % plus légères, et consommant
34 % moins d'énergie que la PS3 originale. C'est l'arrivée de la PS3
Slim, lancée dès septembre 2009 dans la plupart des pays, avec un disque
dur de 120 Go ou 250 Go, pour évoluer en 2010 à 160 Go ou 250 Go.






Consoles portables : entre améliorations et flop

En 2006, la PS3 est lancée. Sony
ne délaisse pas pour autant sa console portable, la PSP. En septembre
2007, le géant japonais sort une nouvelle console, plus légère, avec de
nouvelles fonctions, la PSP Slim & Lite. Ce dernier modèle rencontre
un franc succès au Japon, et se vend bien en Europe, sans toutefois
dépasser la console portable de Nintendo. En 2008, nouvelle
amélioration avec la PSP Brite, alias la PSP-3000, encore allégée, avec
un écran de meilleure qualité et un microphone intégré. Jusque-là, Sony était resté dans la lignée de sa PSP, arrive alors la PSP Go.


Lancée en octobre 2009, production arrêtée en avril 2010. Espérance de vie record. La PSP Go marque un échec commercial pour Sony, avec des ventes faibles aussi bien en Europe qu'au Japon ou qu'aux Etats-Unis. Décrite comme un modèle expérimental par Sony,
pour mieux comprendre les attentes du consommateur, la PSP Go reste un
grand mystère pour nombre d'entre nous. N'étant pas destinée à remplacer
la PSP 3000, la PSP Go devait seulement compléter l'offre de console
portable proposée par Sony, objectif manqué. Si Sony
arrête la production de PSP Go, c'est pour mieux rebondir avec sa
nouvelle console, la PSVita, qui répond notamment à la sortie quelques
mois plus tôt de la Nintendo 3DS. Là encore, les chiffres ne
suivent pas, et déçoivent. En France, un mois après sa sortie le 22
février 2012, la nouvelle console de Sony ne s'est vendu qu'à 66 000
exemplaires, soit moins que la PSP en une semaine, en septembre 2005, et
bien moins que la Nintendo 3DS lors de son lancement. Les ventes
globales de la console restent très faibles, avec seulement 2 millions
d'unités vendues dans le monde. Certains vont même jusqu'à parler de
flop... Il est encore trop tôt pour le dire, mais ce n'est pas brillant
pour Sony.






Bilan des courses ?


Résultat en 2012 ? Une part de marché en constante baisse pour Sony.
Mis à mal par ses concurrents, en premier lieu Nintendo, mais aussi par le boom des jeux sur portable, avec des acteurs comme Apple
notamment. Depuis la PS2, Sony n'a plus réussi à imposer son monopole
sur le marché des consoles de salon. Certes, la concurrence est forte,
mais l'impression reste que le géant nippon n'a pas trouvé la recette
magique pour fabriquer THE console, avec un succès immédiat et une
légitimité incontestée auprès des joueurs. Sony a toujours misé
sur la qualité, la puissance, mais le prix s'en est toujours ressenti.
Aussi bien pour les consoles portables que pour les consoles de salon, Sony
remporte la palme des consoles les plus chères. Est-ce aujourd'hui
encore la bonne méthode face à une concurrence agressive avec des prix
avoisinant les 150 euros pour une console de salon neuve ?
Il est certain que Sony
doit remettre en question ses consoles, et ne pas jouer les mêmes
atouts pour sa futur PS4, de peur de disparaître progressivement mais
sûrement du marché mondial des jeux vidéo.

--------------------------------------------------------------------------------

Play for FUN, not for COMPETITION ~ Gααмєя78

#voix de ZARMAfloby ON# Wesh Wesh Company! #voix de ZARMAfloby OFF#
avatar
Gaamer78
Admin
Admin

Team : Modérateur/Newser/ Asp* BF3/[MGTL] DCUO
Masculin Messages : 4040
Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 24
Localisation : Brest

http://www.films-dvdrip.com/fr/in.php?id=3

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire de Sony et PlayStation : du succès au déclin

Message par Benito049 le Lun 23 Avr - 18:28

La PS2 a pas si bien marcher que ça, seulement il n'y avait pas de réel concurrence, seul nitendo était présent avec la Game Cube, Sega se retirait en arrêtant la Dreamcast en 2001 et la Xbox faisait ses début et était plus vu comme l’extension d'un PC qu'une console. Wouhouhou vive la concurrence, on peut plutôt dire que la PS2 était déjà en déclain alors que la PS3 c'est imposé face à la Xbox jusqu'à l'an dernier avec le down du PSN. Bref article bien moyen je trouve.

--------------------------------------------------------------------------------

avatar
Benito049
Admin
Admin

Team : Asp*
Masculin Messages : 1442
Date d'inscription : 16/08/2010
Age : 32
Localisation : Angers

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire de Sony et PlayStation : du succès au déclin

Message par Gaamer78 le Mar 24 Avr - 2:39

Il n'est pas de moi mais de ps3-gen. happy

--------------------------------------------------------------------------------

Play for FUN, not for COMPETITION ~ Gααмєя78

#voix de ZARMAfloby ON# Wesh Wesh Company! #voix de ZARMAfloby OFF#
avatar
Gaamer78
Admin
Admin

Team : Modérateur/Newser/ Asp* BF3/[MGTL] DCUO
Masculin Messages : 4040
Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 24
Localisation : Brest

http://www.films-dvdrip.com/fr/in.php?id=3

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire de Sony et PlayStation : du succès au déclin

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum